Coder pour moi c’est comme le créole : je comprends à peu près et je parle avec un accent bizarre ;-)

En création de plateformes, ma spécialité, c’est plutôt les systèmes de gestion de contenus et plus particulièrement l’inégalable WordPress.

J’ai fait mes armes sur Dreamweaver et sauté dans le bain à la grande époque de Joomla, connu les débuts de Prestashop, le déploiement de Google, des réseaux sociaux, puis Wix, l’explosion des applis intuitives et j’en passe. J’ai le mulot à la main depuis toujours ou presque, et je souris (aussi) à l’idée du son des premières connexions d’il y a plus de 20 ans, cette période où je voyageais dans d’autres sphères de la communication. Oui oui, il y a un internet «d’avant» aussi : ce temps où personne ne voulait me croire quand je disais que des crapauds (fous ou pas ^^ ?) creusaient déjà des tunnels… 25 ans après, force est de constater que bien leur en a pris puisqu’aujourd’hui le Libre est LA valeur sûre à mon sens.

Je suis indépendante mais je travaille rarement seule et je suis très bien entourée. Cette chance je la cultive, car les outils foisonnent, il y a beaucoup de projets, et la cocréation est pour moi l’unique voie pour aboutir à des résultats satisfaisants pour tous.

@ bientôt ?

Depuis mon début de carrière, j’ai navigué dans la pub, la presse, l’édition, la conception de supports : artistiques, commerciaux, de sensibilisation, pédagogiques…

L’écriture et tout ce qui gravite autour d’elle me plait. Percutant, littéraire, protocolaire si nécessaire, le registre est une part du message.

J’accompagne donc vos projets d’édition et la conception de vos contenus, toujours avec mes compagnons les mots, leur sens mais aussi les images qui les illustrent, qu’ils évoquent, ou inversement ? Qui sait ?

Qu’elles soient visuelles ou sémantiques, chacun sa sensibilité, chacun sa signature et je m’efforce ainsi de capter ce que vous voulez dire, écrire, exprimer. J’essaye de saisir en mots ou en images ce qui marquera l’esprit et la mémoire que souhaitez toucher, et avec à chaque fois, cette curiosité renouvelée de m’interroger si le message est bien passé…

Avez-vous compris ?